Ces derniers temps, le tourisme collaboratif se développe à grande vitesse partout dans le monde, et notamment dans notre pays aux multiples paysages et climats qu’est la France.

Voyager chez un particulier pour partager

Une des raisons qui explique cet engouement pour la location touristique est l’immersion culturelle qu’oblige ce type de tourisme alternatif. Chez l’habitant, vous n’êtes plus anesthésié par le tourisme de masse, le voyage est authentique, pas de supercherie et d’artifice, vous partez dans le but d’être dépaysé, de voir autre chose que votre vie de tous les jours. La convivialité et la rencontre font que vous apprécierez un apéritif ou les discussions autour d’une table chaleureuse. L’hôte pourra aussi vous proposer des ballades, vous conseiller sur les bons plans loisirs, culinaires du coin.

Un séjour dans un lieu insolite

Dormir chez l’habitant, c’est aussi la possibilité de se voir proposer un endroit insolite pour séjourner. Ainsi, on peut loger dans une yourte, une grue, un cinéma, une cabane dans les arbres,  une hutte, une péniche,  un tipi, une caravane airstream, ou encore un monastère ! Ces vacances collaboratives peuvent se faire partout dans le monde, en France, aux états unis, eu Mexique, en Espagne, etc.  Le voyage chez l’habitant est aussi un moyen de vivre une mission humanitaire. La vie est courte, une escapade d’un weekend dans ce type d’hébergement alternatif pour dormir de façon  insolite, découvrir des lieux pittoresques, et racontez vos aventures à votre retour.  

Un tarif imbattable, des prix compétitifs parfois gratuit

Le cohébergement est une alternative à l’hôtel, le séjour peur être gratuit, ou payant, sur un lit, un canapé, une chambre indépendante, une studette dans une maison d’artiste, un loft, une villa avec piscine, un moulin, tout est possible. Dormir chez le particulier c’est l’assurance d’augmenter son pouvoir d’achat, c’est un bon plan anti-crise.  Une Guest house est une  aventure humaine pour les petits budgets souvent utilisés par les jeunes étudiants en maque d’argent. La vie en communauté est source d’enrichissement personnelle.  Le partage permet de réaliser des économies sur une chambre d’hôtes, bed & breakfast,  ou un hôtel trop coûteux.  Ainsi, vivre un séjour dans un « quatre étoile d’un particulier » est possible sans se ruiner.

Écotourisme

Sans le savoir, en partageant vos vacances avec l’habitant, vous faites un geste pour la planète grâce au tourisme vert.  C’est une façon de boycotter les hôtels qui fleurissent en bord de mers, détruisant les paysages et dame nature aux profits des promoteurs. Stop au tourisme lucratif qui prolifère au détriment de la faune et la flore.

Evasion touristique !

La diversité des offres est grande, c’est à vous de privilégier le partage, l’inédit, l’exotique, pour vivre une voyage différent de ce que propose le tourisme traditionnel.  Voilà un bon plan touristique, économique et convivial pour les vacances, une façon de surprendre son conjoint, sa famille, ses enfants.

Article mis à jour le mardi 7 octobre 2014

Commentaires

Écrire un commentaire