Vous souhaitez louer ou sous louer une chambre meublée pour obtenir un revenu complémentaire,  une question se pose, est ce qu’il faut déclarer ce revenu aux impôts.

Vos enfants sont parties, vous disposez d’une chambre qui n’est plus occupée, vous possédez une chambre qui est disponible dans votre résidence principale, vous décidez de louer cette chambre à l'année ou sur 9 mois dans le cadre d'un bail étudiant.  Si vous ne dépassez un certain plafond, vous ne serez pas imposable sur ce revenu complémentaire.

Les conditions requises

L’exonération d''impôt sur le revenu ne s’applique que sous certaines conditions :

  • La pièce que vous louez doit être une partie de votre résidence principale
  • La chambre doit disposer d’un espace minimum de 20 mètres cubes équivalent à une surface de 9 m² et d’une hauteur de 2,20 mètres.
  • La pièce doit être louée meublée.
  • Le locataire doit avoir accès à l'eau, à l'électricté, au chauffage, aux sanitaires, à une cuisine, ...
  • La pièce louée doit être la résidence principale du locataire, c'est le cas pour un étudiant qui loue à l'année scolaire.

Fiscalité et plafond pour l’année 2014

Pour pouvoir profiter de cette exonération d’impôt en Ile-de-France, le loyer annuel ne doit pas dépasser 181 euros par m².  Pour les autres régions, le loyer annuel maximal est plafonné à 132 euros par m². A savoir que les charges ne sont pas à prendre en compte dans le calcul (eau, électricité, gaz, etc), à vous de réfléchir votre loyer.

Une chambre à louer de 14 m² en région parisienne vous permet de gagner 2 534 euros nets par an (181 euros x 14 m²).  Autre exemple en dehors de d’Ile-de-France, une chambre en location à Lyon vous permet d’obtenir un revenu de 1 848 euros nets (132 euros x 14 m²). (ref :

Retenez que ces revenus locatifs doivent être déclarés en tant que bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le plafond augmente chaque année, on peut donc rester optimiste. Si un doute persiste, n'hésitez pas à contacter le centre d'impôts de votre région.

Toutefois, le propriétaire peut profiter d'un abattement automatique de 50% si ses revenus locatifs annuels ne dépassent pas 32 100 euros.

Source http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8379-PGP

NB: Voici la fiscalité imposée pour la location meublée de courte durée 

Article mis à jour le vendredi 4 avril 2014

Commentaires

de RIVAZ
de RIVAZ , le jeudi 4 juillet 2013 à 11:47:26

Bonjour,

Pouvez-vous indiquer la référence du texte autorisant cette exonération et la circulaire mentionnant le seuil de 131€ par m² par an (2013)

Merci !

Murielle , le vendredi 5 juillet 2013 à 10:53:24

Bonjour Rivaz,
L'article vient d'être mis à jours grâce à vous, voici la référence pour 2013 http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8379-PGP

Rey
Rey , le mercredi 11 septembre 2013 à 11:37:56

Bonjour,
Qu'en est-il en matière de fiscalité pour une chambre meublée louée occasionnellement à des personnes de passage? avec autres pièces à partager en commun. Sachant que mes enfants ou amis viennent parfois passer quelques jours, je ne voudrais pas louer à l'année mais louer cette chambre à la nuit à la demande ?

Merci de votre réponse

Murielle , le mercredi 18 septembre 2013 à 20:34:08

Bonjour Rey, voici un article qui explique comment déclarer le cohébergement http://www.cohebergement.com/blog/fiscalite-pour-le-particulier-qui-loue-sa-residence-principale-durant-une-courte-duree-103

rollin
rollin , le mercredi 16 octobre 2013 à 16:21:08

Bonjour
Comment calculer la superficie dans le cas suivant : 2 chambres louées de 16 et 12 m² mais avec des parties communes à l'usage exclusif des locataires : wc, sdb, cuisine ?
Merci d'avance pour votre réponse.
cordialement
Ph. Rollin

Murielle , le vendredi 18 octobre 2013 à 14:49:29

Bonjour rollin,

Ne prenez en compte que les surfaces louées, si actuellement vous louez les deux chambres, vous devez additionner les deux superficies pour faire votre calcul. Si une seule chambre est louée, seule la superficie de cette chambre est à prendre en compte. A vous de faire ce calcul pour sur une année de location.

Cordialement.

Jo
Jo , le jeudi 7 novembre 2013 à 06:45:22

Bonjour,
Comment declarer ce revenu afin que l'administration fiscal identifie qu'on a bien respecté le seul de 181€ / m2 afin de ne pas être imposé ?
Merci

Michel
Michel , le mercredi 13 novembre 2013 à 07:03:14

On ne les déclare pas !
http://www.impots.gouv.fr/portal/dgi/public/popup?espId=0&typePage=cpr02&docOid=documentstandard_6271

Isabelle
Isabelle , le mercredi 13 novembre 2013 à 14:35:25

Les revenus issus de la location de votre chambre meublée à titre de résidence principale ne sont à déclarer que si vous dépassez le plafond indiqué pour cette année. Si vous ne dépassez pas cette limite, vous ne déclarez rien.

Isabelle

jeff
jeff , le lundi 27 janvier 2014 à 19:14:51

quid de la possibilité pour un étudiant de toucher las apl quand le bailleur n'est pas obligé de déclarer la chambre ? Merci

vall
vall , le samedi 22 février 2014 à 12:16:35

Bonjour, je suis locataire en hlm, puis je occasionnellement louer une chambre?

Patricia
Patricia , le mardi 4 mars 2014 à 09:22:20

@vall en HLM la sous-location est interdite, vous ne pouvez pas louer votre chambre.

Il n'y a pas de possibilité d'APL lorsque qu'il s'agit d'une location de courte durée, en effet, la chambre louée n'est pas la résidence principale du locataire.

Matthieu
Matthieu , le mercredi 12 mars 2014 à 15:48:43

Combien de chambres peut-on louer chez soit sans être imposé ?
Merci d'avance.

Florence, Bordeaux
Florence, Bordeaux , le dimanche 30 mars 2014 à 12:27:11

Bonjour,
Je loue une chambre de 18m2 dans mon domicile principale, dont je suis propriétaire, au mois.
L'allocataire bénéficie d'une APL. Elle est salariée en CDI.
Elle est présente depuis le 1er novembre 2013.
dois je déclarer ces revenus? (330 euros/mois), c'est son domicile principale.
Ai je droit à un abattement sur l'impôt foncier, ou l'habitation.
Y a t il une référence d'imprimé à remplir auprès des impôts? sinon dans quelle rubrique dois je déclarer ces revenus? Qu'est ce qui est le plus avantageux pour moi.
Vous remerciant,
Florence

serge
serge , le lundi 28 avril 2014 à 18:56:44

bonjour,
et si la chambre n'est pas la résidence principale du locataire ?
on m'a dit qu'une chambre n'a pas être déclarée, est-ce vrai ?
merci

jean
jean , le lundi 26 mai 2014 à 15:12:51

Bonjour, Je dois louer une chambre de 10 m2 sanitaire douche mais pas de cuisine ni possibilité d'en faire une.
Dois-je passer un bail qui m'engage longtemps,où puis-je faire un bail renouvelable tous les trois mois?

JLouis
JLouis , le jeudi 19 juin 2014 à 21:25:21

La notion de m2 habitable ( + de 1m80 de hauteur) est-elle à prendre en compte dans le calcul de loyer annuel par mètre carré?
Merci pour la réponse.

Marguerite
Marguerite , le mercredi 25 juin 2014 à 10:12:44

Bonjour, les dernières questions m'intéressent, mais je ne vois pas de réponses dommage

Coralie
Coralie , le lundi 21 juillet 2014 à 09:48:47

Bonjour, je souhaiterais louer une location meublée qui entre dans les conditions de l'exonération d'impôt de l'article 35 bis I du CGI. Je suis étudiante et ce sera donc ma résidence principale.

J'aimerais toucher l'aide au logement de la CAF pour cette location. Est-ce possible ?
Merci d'avance pour votre réponse

ron
ron , le lundi 21 juillet 2014 à 22:38:40

@Coralie
L'année dernière, j'ai loué une de mes chambres, meublée (lit + bureau + électricité+ internet etc...) plus partage de communs (cuisine , SdB, Séjours, Salle à manger) à une personne qui l'a déclaré comme logement principal pendant 11 mois.
En tant que propriétaire, j'ai rempli tous les papiers de la CAF que m'a donné le locataire notamment le montant du loyer total charges comprises. Par la suite, le locataire a touché les APL (ou allocation logement, j'ignore précisément le nom donné par la CAF à cette aide pour payer le loyer) dès le premier mois.
Je pense donc que c'est tout a fait possible si votre propriétaire qui n'a pas de lien familial - je ne crois pas que si le proprio est votre père, votre mari, ou votre frère ça peut marcher- remplit les papiers correctement
Après question impôt : étant en dessous du seuil fixé par le fisc, j'ai absolument rien déclaré comme revenu dans les cases BIC machins trucmuche de ma déclaration. Mais il reste encore 3 ans au fisc pour se réveiller et me faire un redressement d'impôt sur ces revenus (assez minimes somme toute)

Écrire un commentaire