La consommation collaborative change les mœurs des Français, il y a le cohébergement, le covoiturage, voici les covacances. Partager ses vacances est avantageux pour de nombreuses raisons, il y a l’aspect financier, mais aussi l’aspect social.

Les vacances groupées

Une personne qui prend des vacances en solitaire paiera toujours le prix fort, à plusieurs le rapport qualité prix devient plus attractif. Une chambre individuelle est souvent onéreuse. Le trajet est aussi partagé, le covoiturage peut être une solution. Le partage du prix des billets de trains ou l’achat groupé des billets d’avion réduit de façon significative le prix du voyage.  Grouper les achats de nourritures au super marché augment de façon considérable le pouvoir d’achat des co- vacanciers. En camping, dans un gîte, une chambre d'hôte, un voyage organisé, partager ses vacances est la solution pour faire des économies et augmenter votre budget loisirs.

Des rencontres pendant les vacances

Le lien social est très présent, les vacances seule ne sont plus une fatalité, durant son co-voyage, le particulier peut faire connaissance et tisser une amitié forte, c’est un bon plan pour ne plus se sentir seul et abandonné... Certains pourront même trouver le grand amour ou fleureter le temps d’un été. Malgré tout, les vacances partagées ne sont pas faites pour jouer le rôle d’agence matrimoniale, la convivialité et le respect sont importants.  Choisissez bien le profil de la ou des personnes avec qui vous allez partir en vacances à la mer, à la montage, à la campagne…  Vérifiez que vous possédez des centres d’intérêts en commun. Posez les bonnes questions, vos covanciers sont-ils en couples, avec des enfants, homme ou femme seule, etc.

Ainsi, partager ses vacances permet de diviser le prix du trajet, du transport, des courses, du logement, et des loisirs réalisés au cours des vacances. C’est aussi une formule économique qui permet de faire de belles rencontres. Il ne vous reste plus qu'à organiser vos prochaines vacances avec vos amis, votre famille, ou des personnes intéressés par les vacances partagées !

Vacances partagées

Article publié le dimanche 13 janvier 2013

Laisser un commentaire

Votre réponse