Dormir chez les autres pour quelques nuits c’est possible avec le cohébergement. Gratuit ou payant, cette solution permet de se loger à moindre coût en partageant un logement. Le voyageur peut séjourner dans une chambre indépendante, sur un canapé confortable, un lit de camp agréablement préparé. Si la cohébergeuse ou le cohébergeur le souhaite, l’invité sera convié à participer aux repas en famille ou a un tête à tête. Moins ennuyeux qu’un hôtel, le voyageur pourra discuter et profiter des bons plans divulgués par l’habitant.

1 - Un prix exorbitant tu ne proposeras pas.

Certains hôtes pensent pouvoir gagner beaucoup d’argent en proposant un canapé à 90 euros la nuitée, même si le sofa est de bonne facture, le rapport qualité prix est largement surévalué, les voyageurs ne s’y tromperont pas, et devineront que l’intention première est purement lucrative. Gardez à l’esprit que ce mode de logement est basé sur le partage, la rencontre et  l’entre aide, comparez les prix qui se pratiquent dans votre ville en visionnant les annonces déjà déposées.

2 - Avec un site de rencontre tu ne confondras pas.

Les annonces sont d’abord modérées, les photos explicites entraînent la suppression immédiate de l’annonce et du compte utilisateur. Les annonces masculines avec « cherche uniquement des filles » sont aussi filtrées, pour aider la modération, n’hésitez pas à rapporter ce genre de cas, même ceux rédigés dans vos messageries privées. Enfin, comme l’a si bien écrit une personne sur notre page Facebook, « Devenez cohébergeur si vous avez un lit de libre et non une place dans votre lit... »

3 - Une description fournie tu rédigeras.

Les descriptions réductrice se résumant à  « loue chambre dans appartement » font fuir les voyageurs potentiels et n’inspirent pas confiance. Le mieux est de fournir une description du logement, les loisirs, commodités et transports à proximités, envoyer quelques photos pour que l’invité puisse se projeter et peut être réservé son futur séjour chez vous.

4 - Social tu dois être.

L’état d’esprit est important pour pouvoir proposer un cohébergement, quelqu’un de rustre, froid et distant ne peut pas proposer une chambre. Le voyageur se rendra bien vite compte qu’il gêne, et vous fuira comme la peste. Avant de vous lancer, demandez  l’avis de votre entourage, si vous en avez un …

5 - Une chambre propre tu proposeras

Vérifiez que vous disposez du minimum confort, on peut tout à fait proposer un lit de camp dans un environnement confortable, propre et agréable. Par contre, on ne peut pas louer une chambre non entretenue, avec des draps jaunis et un planché jonché de déjections canines ou félines…

6 - Un lapin tu ne poseras pas.

Le voyageur donne toute son énergie pour préparer son voyage, tout est planifié, il investit son temps et son argent, si vous annulez votre proposition de cohébergement, pensez à le prévenir le plus tôt possible pour qu’il puisse se réorganiser. Ce genre d’attitude entraîne le plus souvent la suppression du compte utilisateur ainsi que l’annonce.

7 - Présentez les lieux tu feras

Le voyageur fraîchement débarqué ne connait rien de votre demeure. L’idéal est de passer quelques minutes avec lui pour présenter les pièces partagées ou indépendantes, les toilettes, la cuisine,  la salle de bain, le jardin pour la pause cigarette. C’est souvent le cas, le voyageur aime se connecter à Internet et sera heureux de connaître votre mot de passe Wifi.

8 - Trop lourd tu ne seras pas

Après avoir fait connaissance avec votre invité, pensez que ce dernier a sûrement besoin de repos, il vient chez vous pour réaliser un objectif, un entretien d’embauche, une recherche d’appartement, etc… A moins de fortement sympathiser avec lui, libérez-le avant 1 heure du matin …

9 - Un avis sur le voyageur tu déposeras

Afin d’en faire profiter toute la communauté, à chaque fin de cohébergement, n’hésitez pas à laisser un avis sur le profil du voyageur. Ainsi on pourra savoir si le voyageur est courtois, ou au contraire vulgaire et irrespectueux.

10 - Prévenir les gens qui vive avec toi, tu dois

Un cas peut courant mais ça arrive, n’oubliez pas de prévenir femmes et enfants de l’arrivées d’un invité pour quelques nuits, au risque de voir le voyageur refoulé à l’entrée d’un appartement ou d’une maison sous prétexte que personne ne l’attendait !

Les voies du cohébergement sont pénétrables et d’autres commandements biens terrestres peuvent être ajoutés ! 

Article publié le jeudi 25 avril 2013

Commentaires


Boichormillaxox
Boichormillaxox , le vendredi 11 septembre 2020 à 23:01:15
En réponse à @Dominique
Bonjour
Comment faIre pour vous payer ma commission?(3,50 euros ,la personne que je reçois restera une nuit dans ma maison et le prix de la chambre est de trente cinq euros)
j'ai eu de gros problèmes avec internet et communique très difficilement mon numéro de compte car je suis devenu méfiant
Merci de votre compréhension
Bien cordialement
Dominique Cagnard
dominiquecagnard@neuf.fr
Avez vous une adresse postale? (je vous envoye un chêque de cinq euros)
http://onlinecasinouse.com/# cashman casino slots http://onlinecasinouse.com/# - casino bonus codes <a href="http://onlinecasinouse.com/# ">slot games </a>

Dominique , le samedi 21 octobre 2017 à 23:24:53
En réponse à @Iris B.
Oups, coquille : les gens qui VIVENT (10ème commandement).

Merci pour ces conseils très bons à prendre !
Bonjour
Comment faIre pour vous payer ma commission?(3,50 euros ,la personne que je reçois restera une nuit dans ma maison et le prix de la chambre est de trente cinq euros)
j'ai eu de gros problèmes avec internet et communique très difficilement mon numéro de compte car je suis devenu méfiant
Merci de votre compréhension
Bien cordialement
Dominique Cagnard
dominiquecagnard@neuf.fr
Avez vous une adresse postale? (je vous envoye un chêque de cinq euros)

Iris B.
Iris B. , le dimanche 20 juillet 2014 à 23:50:10
Oups, coquille : les gens qui VIVENT (10ème commandement).

Merci pour ces conseils très bons à prendre !

Laisser un commentaire

Votre réponse