Le marché du logement locatif fait que l’offre est inférieur à la demande, les bailleurs se retrouvent en position de force. Les dossiers locatifs les plus solides seront prioritaires, le salaire et les garanties contre les loyers impayés sont le socle qui permettra au propriétaire de sélectionner son futur locataire. La priorité est la recherche de solvabilité du demandeur à  travers une liste de pièces justificatives. Un intérimaire ne pourra pas faire face au dossier d’un salarié en CDI.

L'acte de caution solidaire

Des solutions existent si vous ne disposez pas de salaires ou si vous êtes étudiant. Les garants prennent parties au bail, et s’engage à payer si le locataire n’effectue pas le paiement de son loyer. Cette modalité prend la forme d’un acte de caution solidaire qui doit être signé par les garants.

L'aide loca-pass

Si vous n’avez pas d’amis ou famille pouvant se porter caution auprès du bailleur, d’autres solutions existent pour rassurer et consolider votre dossier.  Cette solution est la garantie loca-pass qui  couvre le paiement du loyer en cas d'impayés, mais aussi des charges en cas de dégât causé par le locataire.  Loca-pass  permet aussi d’effectuer une avance sur le dépôt de garantie, le locataire devra ensuite rembourser son montant.  Sa demande doit intervenir dans les deux mois suivant son entrée dans le logement loué.

Caution locative étudiante (CLE) 

La caution locative étudiante (CLE)  permet aux étudiants d’obtenir l’état français comme garant. Ce dispositif est soumis au plafonnement de loyer, soit 600 € en Île de France et 500 € dans les autres régions.  L’étudiant doit être âgé de moins de 28 ans pour profiter de cette aide au logement.

Le dossier du locataire

Concernant les documents qui sont demandés par  le propriétaire, il peut s’agir de simple copie des documents originaux.  S’il ne respecte pas cette liste, le bailleur risque une amende.

Voici la liste des documents exigibles au candidat locataire :

  • Une copie sa pièce d’identité
  • Un seul justificatif de domicile
  • Des documents prouvant l’activité professionnelle du candidat
  • Des documents attestant des ressources du candidat à la location

Lorsque vous montez un dossier afin de candidater pour louer un logement, gardez en tête que le bailleur souhaite être rassurer sur votre solvabilité.

L’agence immobilière

Passer par une agence immobilière réduit considérablement les chances de trouver un appartement à louer pour les revenus faibles, les agences demandent systématiquement que le demandeur perçoive deux fois le montant du loyer, c’est un minimum. En effet, les propriétaires faisant appellent aux agences souscrivent à une garantie de loyer impayés les obligeant à accepter un salaire minimum de la part du candidat à la location.

Article mis à jour le lundi 28 mars 2016

Commentaires


Grattoni
Grattoni , le vendredi 31 mars 2017 à 06:01:56
Bonjour , je recherche un appartement malheureusement je n'ai pas de garant et un faible revenu ,de ce fait les agence ou particulier rejeté systématiquement ma candidature ..je vis chez un couple d'amis mais comprenez que pour eux et moi ce n'ai pas facile ,un sentiment de déranger et cela me casse le moral et joue sur ma santé !! S'il vous plaît aider moi ...j'espère une réponse ou rendez vous très rapidement , cordialement ..

Samuel Françoise
Samuel Françoise , le mardi 7 mars 2017 à 14:14:50
Bonjour ma fille âgée de ,20 ans pourvue d un CDI recherche actuellement un logement de type f2 après avoir essuyé beaucoup de refus car pour beaucoup d agence ne veut pas lui louer un appartement car pas assez de revenus je m engagé moi parent de payer le loyer je m adresse à votre organisme afin de pouvoir lui trouver un logement cordialement

Laisser un commentaire

Votre réponse