Dans une colocation il n’est pas rare qu’un des colocataires parte pour diverses raisons, qu’elles soient personnelles ou professionnelles, le reste du groupe doit payer la part du « fugitif ». Cette déconvenue peut survenir alors qu’il ne reste plus que quelques mois ou semaines à faire avant de mettre fin à une vie en collectivité pleine d’enthousiasme et ayant débuté un an auparavant. Trouver un colocataire juste pour  un mois s’avère être une difficulté de taille. En effet, les principaux acteurs de ce mode de logement sont des étudiants ou des jeunes salariés, leurs objectifs s’étalent souvent sur une année, louer pour quelques semaines n’est pas une solution pérenne. Dans ce cas précis, il est préférable de louer la chambre vacante à la nuit.

Le cohébergement

Le cohébergement est une solution collaborative où les colocataires mettent à disposition un lit ou un canapé de façon occasionnelle et pour quelques nuitées seulement. Première possibilité, l’hospitalité est offerte comme c’est le cas pour le Couchsurfing. Seconde option, le canapé ou la chambre est fourni contre un loyer. Dans le même principe qu’un covoiturage, les adeptes du cohébergement partagent leur logement gratuitement ou contre rémunération.

Les colocataires organisent le prix de la nuitée et la durée maximal du séjour avant de mettre la chambre à louer. Louer une chambre dans une colocation est un véritable enrichissement pour la petite communauté, les voyageurs venues dormir pour un court séjour partage leurs expériences de vie, réalisent des économies sur le prix d’une nuit en hôtel, échangent avec leurs hôtes autour d’un repas.

Les intéressés par ce type d’hébergement temporaire sont des étudiants en recherche d'un logement stable pour effectuer leurs études, des demandeurs d’emploi venues passer un entretien d’embauche, des touristes profitant d'un weekend pour visiter une ville, des jeunes souhaitant participer à un concert ou à une exposition.

La décision est prise par les colocataires, soit une colocation courte durée où le loyer est partagé à part égal, soit une chambre à louer pour de courts séjours et permettre à de nombreux voyageurs de réaliser leurs objectifs contre un petit prix.

Une chambre à louer pour les touristes

Si les chambres ne sont pas utilisées le temps d’un weekend ou lors des vacances, les membres de la colocation peuvent rentabiliser l’appartement en louant durant leurs absences. Si un accord est validé, la personne absente peut louer sa chambre à la nuitée lors des weekends ou pendant les vacances d’hivers ou de printemps. L’été, il est possible de sous-louer durant les deux mois avec l’accord du propriétaire, les colocataires évitent ainsi de perdre leurs loyers.

Louer une chambre

Thème: Colocation
Article publié le mercredi 27 mars 2013

Commentaires


Murielle , le jeudi 28 mars 2013 à 11:17:53
Bonjour Monique,

Vous pouvez proposer une chambre en cliquant sur le bouton jaune "Proposez votre logement" en haut à droite sur la barre de navigation du site.

Cdt

monique
monique , le mercredi 27 mars 2013 à 16:35:29
Sujet très interessant ...Ayant une chambre disponible j'aimerai savoir où poster une "offre" ? Merci pour votre réponse .

Laisser un commentaire

Votre réponse