Vivre en colocation lorsqu’on est étudiant ou  salarié est une aubaine économique et sociale, la vie de groupe est enrichissante, le loyer est divisé par le nombre de colocataires ! Comme tout le monde, il y a des périodes où vous partez en vacances et laissez une place libre et disponible dans votre colocation.  Durant ces quelques semaines d’absence, afin de ne pas perdre les loyers, la solution est de trouver un colocataire ou une colocatrice qui vous remplacera durant votre séjour.

Les demandes de colocations courtes durées existent pour de nombreuses raisons, la colocation de vacances permet de diminuer le coût du logement, il en est de même pour les salariés en missions pour plusieurs mois dans une ville éloignée.

En réalité, il ne s’agit pas de trouver un nouveau colocataire, car vous souhaitez garder votre appartement et ne prenez pas congé définitivement. Cette colocation courte durée est en fait une sous location saisonnière, votre nom restera inscrit sur le bail, il n’y aura pas d’avenant au contrat de location établit entre vous et votre propriétaire.  Il en est de même pour le « locataire courte durée », son nom ne sera pas stipuler sur le bail.

Pour pouvoir sous louer son appartement pendant vos vacances et vos weekends,  il faut obtenir l’autorisation écrite du propriétaire. Une fois le papier en main, il vous est possible de trouver un remplaçant avec qui vous pouvez établir un contrat de sous location.

Autre cas de figure, vous finissez vos études et quitté la colocation définitivement.  Vous êtes dans l’obligation de continuer à payer votre part du loyer si le contrat comporte une clause de solidarité. Il faut donc trouver un autre colocataire qui vous remplacera et s’acquittera des loyers à votre place. Pour être réellement libéré des mensualités restantes jusqu’à la fin du bail, il faut qu’un avenant au contrat de location stipule que vous êtes libéré de votre devoir de solidarité suite à l’arrivée du nouveau colocataire.

La colocation courte durée, ou  la sous location de son logement est une solution pour rentabiliser ses vacances de manière légale. Vous pouvez l’envisager dans une colocation ou dans une simple location

Louez votre chambre

Article publié le dimanche 19 mai 2013

Laisser un commentaire

Votre réponse